Previous Lecture Complete and continue  

  Pourquoi nous avons lancé ce défi

Depuis le début de notre aventure, nos deux mots chouchous sont la Joie et l'Audace ! Mais nous aimons beaucoup ce petit dernier, Imperfection :) Et il faut dire qu'on l'a rencontré "par hasard" grâce au Shift quand l'équipe nous a permis d'animer un atelier lors du SummerCamp 2018 au beau thème "Imparfaits". Une rencontre, un moment émouvant de partage, ça venait de loin, c'était profond.

Et puis, sans bruit, l'imperfection nous a travaillé profondément. C'était au croisement de sujets qui nous parlent et de nos cheminements aussi. Quand on enlève les pelures de l'oignon vers le cœur des choses, on se confronte à des choses qu'on préférerait parfois ne pas voir. Ces côtés de nous que l'on n'aime pas, qu'on prend pour des défaut, la tension entre ce que l'on veut et ce que l'extérieur pose sur nous, imperceptiblement mais fermement. La joie et l'audace sont des forces puissantes pour évoluer, bouger, se mettre en action.

Accepter ses imperfection et les vivre sereinement, c'est aussi un moyen de construire une base solide pour mieux évoluer et mieux agir.  Cela fait un beau lien avec nos apprentissages du MOOC The Science of Happiness et nos expérimentations, avec de l'auto-compassion, de la gratitude, beaucoup de plaisir et de rire aussi.

Parce que trop souvent le perfectionnisme limite et restreint. Parce que se concentrer sur des objectifs trop lointains et hors de portée, sans profiter du chemin, c'est perdre le temps qu'on a sur Terre. Parce qu'à toujours devoir, on perd plaisir. Parce qu'à trop se flageller, on perd notre énergie. Parce qu'à trop se cacher, on oublie qui on est.

La chaîne Tout le monde s’en fout en parle très bien d’ailleurs.


Sur ce chemin nous avons rencontré Brené Brown, Tal Ben Shahar et l'optimalisme, Fabrice Midal, Elizabeth Gilbert (pas en vrai, même si on aurait bien voulu !), nos propres imperfections et aspects perfectionnistes (et c'est le chemin d'une vie !). Alors nous nous sommes dites : comment rendre cela accessibles ? Comment diffuser ces ressources, cette pratique du quotidien et cet état d’esprit ?

En novembre, nous testions une première approche collective pour travailler sur ses imperfections. 11 joyeux et audacieux nous ont rejoint pour vivre cette aventure riche en partages et en apprentissages pour tous.te.s. Nous avons continué à travailler le sujet, à expérimenter de multiples façon, même avec un webinaire en ligne (un grand merci aux intervenants pour leur générosité !).

Et finalement après réflexion nous avons voulu embarquer de nouveaux imparfaits avec nous pour une aventure de 4 semaines, mais aussi ouvrir ce contenu au plus grand nombre. C’est comme cela que le défi est revenu, encore plus fort avec ce cours en ligne !



Discussion
0 comments